mercredi 27 mars 2024 : « Mon corps opératoire, une dérive bariatrique » | documentaire sonore

« Finalement, je suis devenue obèse. Alors, à 43 ans, quand j’envisage la chirurgie bariatrique, je découvre la fabrique de mon obésité et se déconstruit peu à peu en moi l’image d’une monstruosité ».

Partageant le quotidien de son parcours pré-opératoire, ses doutes quand à l’opération, de nombreuses discussions, les échanges avec son enfant qui grandit, la narratrice décortique la fabrique du dégoût des grosses et les conséquences obésogènes de la grossophobie.

Le documentaire sonore traite de la chirurgie bariatrique, du parcours vers cette solution extrême qui touche près de 100000 personnes par an.
Il relate une prise de conscience intime sur la fabrique collective de l’obésité, la question de l’origine du dégoût des grosses, ou la question plus vaste de l’exclusion induite par les stéréotypes dans toutes les formes de discrimination…

La réalisatrice accompagnera la rencontres avec un éclairage socio-politique et historique sur la grossophobie, les questions d’injonctions au corps des femmes, la médicalisation des corps, les processus d’exclusions et sur la fabrique des stigmatisations.

Mon corps opératoire, une dérive bariatrique est un documentaire de création de Stéphanie Pihéry, co-produit par Le Labo de la Radio Télévision Suisse, avec le soutien de la bourse Brouillon d’un rêve de la SCAM.

20 heures pétantes – le documentaire dure 50 minutes
Prix libre

Aller en haut